À propos

Qui suis-je ?

Je m’appelle Tom, j’ai 20 ans, et je suis étudiant en Nouvelle-Zélande pour l’année 2017-2018. Depuis deux ans,  je suis ce que l’on appelle un Scube — nom désignant les étudiants du double cursus Sciences et sciences sociales, proposé conjointement par Sciences Po Paris et l’Université Pierre et Marie Curie (Paris 6). Au cours de cette troisième année à l’étranger, j’étudie donc les sciences sociales et l’informatique à l’Université d’Auckland, un parcours plutôt atypique.

Pourquoi la Nouvelle-Zélande ?

J’avais envie de profiter de ma troisième année à l’étranger pour partir à l’autre bout du monde… littéralement. Dans son Guide du Voyageur Galactique, Douglas Adams écrivait : « Sur Terre, il n’est guère possible de se trouver à plus de vingt-mille kilomètres de son pays natal (ce qui n’est vraiment pas loin) » : certes, mais ce qui n’est peut-être que la porte à côté à l’échelle interplanétaire, se révèle toute une aventure pour moi qui n’avais jamais quitté l’Europe auparavant.

De plus, je suis natif d’Arras (Pas-de-Calais), une ville qui entretient un rapport singulier avec la Nouvelle-Zélande. Au cours de la bataille qui y fit rage en avril 1917, les troupes alliées étaient en effet parvenues à surprendre les Allemands grâce à des tunnels creusés dans les anciennes carrières de la ville par des tunneliers néo-zélandais. Ce lien très fort, ainsi que les merveilles naturelles du pays – dont les paysages à couper le souffle furent immortalisés par Peter Jackson dans Le Seigneur des Anneaux – m’ont convaincu de choisir la Nouvelle-Zélande.

15_Carriere_Wellington__Cituation_et_Ensemble_-_libre_de_droit
La Carrière Wellington à Arras, et ses tunnels creusés par les soldats kiwis

Je vous souhaite une bonne visite sur ce blog !